La nature  est un espace précieux qui permet de renouer avec les territoires géographiques de l’enfance et de les réinventer.

Dans mon travail, Il s’agit  d’une quête : celle de faire une transposition de la nature.

Influencée par les arts asiatiques et la géométrie, j’articule ma recherche  autour de la construction d’un espace ouvert. Ce cadre est un point de départ, comme une fenêtre  sur un horizon. J’organise  ensuite l’espace de la toile pour faire émerger de nouveaux territoires.

…/…

 

 

   

Les végétaux et minéraux proposent une multitude d’ effets graphiques.

Mêlant peinture et dessin,  je compose  avec les formes géométriques, les traits et les lignes.  J’utilise l’huile, l’acrylique, le fusain et l’encre. La toile de lin naturel,  avec son rendu mat et rugueux, est un support idéal.

« Ces territoires réinventés ont des résonances calmes et silencieuses voire surréalistes. Ils  retranscrivent une  certaine vision  du réel. »